STEVEN SPIELBERG: le cinéaste parle

Publié le par David CASTEL

Samedi 12 Novembre 2005


 
 
   
 

 




Lors d'une session de questions-réponses dans une université, le réalisateur a discuté de divers projets. Il a affirmé de manière confiante que Munich serait fini le 30 novembre (avant de sortir le mois suivant). John Williams vient tout juste de commencer l'enregistrement de la bande originale. Comme pour beaucoup de ses films, Spielberg n'a pas fait de storyboards pour son dernier et déclare n'avoir dormi que quatre heures par nuit tant le sujet l'empêchait de dormir.

A propos du quatrième volet des aventures d'Indiana Jones, Spielberg clame que son scénariste Jeff Nathanson et George Lucas travaillent toujours dessus. Toujours assoiffé de nouvelles avancées technologiques, Lucas souhaite sortir le film simultanément en 3D. Depuis quelques temps, on entend dire que beaucoup de films vont êtres ressortis en 3D grâce à une technologie qui peut leur donner ce relief particulier. Spielberg dit avoir vus des essais sur plusieurs films dont Les Aventuriers de l'arche perdue et Casablanca et prévient qu'il faut être prudent car sur des classiques tels que le film de Michael Curtiz, le rendu est affreux. Il a également démenti des rumeurs selon lesquelles il serait partisan de ce qu'on appelle "l'immersion totale à l'expérience cinématographique". Le metteur en scène a évoqué la sensation de perte de l'art, qu'il doit y avoir une frontière entre le spectateur et l'expérience cinématographique.

On en avait pas entendu parler depuis longtemps mais il ne faisait aucun doute que le projet était encore d'actualité et Spielberg nous gratifie d'une petite mise à jour concernant Jurassic Park IV. A l'instar des autres chapitres, il compte utiliser des scènes non-exploitées des romans de Michael Crichton dans cette suite à l'instar d'une séquence où des personnages en motos doivent échapper à des raptors qui les poursuivent.

Cependant, le commentaire le plus surprenant de la soirée concernait non pas un projet futur, mais son tout premier long métrage pour le cinéma, Sugarland Express. Citant notamment Alfred Hitchcock et John Ford, qui ont fait des remakes de leurs propres films, Spielberg a dit être intéressé par un remake de sa première oeuvre. Le film étant largement perfectible et surtout assez daté, l'essai pourrait s'avérer intéressant.

Publié dans SpielBerg

Commenter cet article