Natalie Portman en désaccord avec Steven Spielberg

Publié le par David CASTEL


Natalie Portman en désaccord avec Steven Spielberg
Véronique Juneau [AgenceNews] | Le 15 février 2006 - 12:05

L'actrice Natalie Portman admire le courage du cinéaste américain Steven Spielberg, qui s'est avancé sur le terrain glissant du conflit israélo-palestinien avec le film Munich.

Portman, elle-même d'origine israélienne, avoue pourtant ne pas entériner le point de vue du populaire metteur en scène.

"Je ne peux endosser plus de la moitié des propos véhiculés dans Munich", d'expliquer la star dans un entretien accordé à la revue Entertainment Weekly. "Je suis en désaccord avec une bonne partie du discours tenu dans ce film."

Mais Portman, qui assure présentement la promotion de V for Vendetta, un autre film polémique, ajoute que la controverse va généralement de pair avec le cinéma politique.


Natalie Portman & Steven Spielberg en désaccord sur "Munich"

L’interprète de la reine Padmé Amidala dans le mythique Star Wars tout en admirant le courage de Steven Spielberg de s’être attaqué à un sujet très controversé dans Munich, est totalement en désaccord avec lui, sur le fond.

Natalie Portman, d’origine israélienne, de nouveau dans les bras de l’acteur Gael Garcia Bernal, n’est pas d’accord sur le message de vengeance véhiculée tout au long de ce film.

Munich, toujours sur nos écran relate l’histoire dramatique des athlètes israéliens, pris en otages par huit Palestiniens du groupe terroriste "Septembre noir" lors des Jeux Olympiques : onze athlètes y trouvèrent la mort.

Par ailleurs, Natalie Portman sera en avril prochain à l’affiche de V pour Vendetta réalisé par James McTeigue, adapté du comic V pour Vendetta d’Alan Moore et David Lloyd par les frères Wachowski.


 

Portman contre Spielberg
17/02/2006
Imprimer E-mail 

(Belga)
Natalie Portman, d'origine israélienne, a déclaré qu'elle ne partageait pas du tout le point de vue de Steven Spielberg dans le film 'Munich'. Ce long métrage, sorti récemment dans les salles, relate l'histoire de la prise d'otage d'athlètes israéliens par des terroristes Palestiniens lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972.

«Je ne peux endosser plus de la moitié des propos véhiculés dans Munich. Je suis en désaccord avec une bonne partie du discours tenu dans ce film», a -t-elle confié à la revue Entertainment Weekly. L'actrice a néanmoins souligné le courage de Spielberg de s'être attaqué à un sujet aussi épineux que le conflit israélo-palestinien.  

'V pour Vendetta'
Natalie assure en ce moment la promotion de son film 'V for Vendetta', une adaptation de la bande dessinée 'V pour Vendetta' d'Allan Moore et de David Lloyd. Ce film apparaîtra en avril sur le grand écran.

Publié dans Réactions en Israël

Commenter cet article