Ard Schenk

Publié le par David CASTEL

Agrandir l'image

Ard Schenk
Photo AFP


Agence France-Presse

Pays-Bas

Nom : Schenk

Prénom : Ard

Pays représenté : Pays-Bas




Date de Naissance : 16-09-1944

Lieu de Naissance : Anna Paulowna

Taille : 190 cm

Poids : 90.0 kg

Jeux Olympiques

1500 m : 1er (1972), 2e (1968)

5000 m : 1er (1972

10.000 m : 1er (1972)

Championnats du monde

Toutes distances : 1er (1970, 1971, 1972), 2e (1966, 1967), 3e (1965, 1968)

Championnats d'Europe

Toutes distances : 1er (1966, 1970, 1972), 2e (1971)

L'Apollon de la glace

Ard Schenk a marqué l'histoire du patinage de vitesse. Surnommé "l'Apollon de la glace", ce fils d'une famille de paysans du nord des Pays-Bas peut s'enorgueillir de détenir un palmarès impressionnant.

Triple champion olympique aux Jeux de Sapporo en 1972, il ne manque une quatrième médaille qu'en raison d'une chute dans le 500 m.

Il sera aussi trois fois champion du monde, en 1970, 1971 et 1972. Cette année-là, aux Mondiaux d'Oslo, quelques mois après les JO, il remporte même les quatre épreuves pour s'adjuger le titre mondial du combiné, le seul attribué à l'époque. Personne n'avait accompli cet exploit depuis 1912. Trois titres de champion d'Europe, en 1966, 1970 et 1972, s'ajoutent à la longue liste de ses succès.

Idole aux Pays-Bas

Devenu une véritable idole aux Pays-Bas, Ard Schenk est élu trois années de suite "sportif néerlandais de l'année". Ses résultats contribuent même à faire grimper aux premières places des hit-parades une chanson qui lui est consacrée.

Sa légende est d'autant plus vive qu'outre ses titres il bat une vingtaine de records du monde. Il est si populaire que son nom est donné à une nouvelle variété de tulipes.

En 1972, il arrête la compétition et signe un contrat avec la fédération des Etats-Unis. Aux JO d'été de Munich, il est présent comme journaliste sportif pour la télévision avant de revenir aux Pays-Bas en tant que chef de l'équipe olympique néerlandaise de patinage de vitesse.

Aux jeux Olympiques de Nagano, en 1998, sous sa houlette, les patineurs néerlandais raflent onze médailles dont cinq d'or. En novembre 2000, Ard Schenk a toutefois passé le témoin à Leo Visser, autre grand champion néerlandais, pour la préparation des Jeux de Salt Lake City.

Publié dans Jeux Olympiques

Commenter cet article