Analyse du box office semaine du 25 au 31 janvier 2006

Publié le par David CASTEL

   
  
 imprimer ce classement 


C'est la fin du mois de janvier. Il est de coutume, à la fin de toute chose, de tirer un bilan. Sans aucune originalité, nous pouvons donc déjà dresser un bilan du mois de janvier 2006. Malheureusement, il est peu flatteur : le box office a perdu 9,38 % de spectateurs par rapport à 2005. Or, 2005 perdait déjà sur cette même période (nous pourrions écrire " seulement " vu les chiffres annuels) 1,47 % sur 2004. 2006 commence donc au pas de course ... en sac. Nous ne pouvons pas mettre en cause la qualité de la programmation. Ce ne serait pas honnête vu la qualité des films proposés. A la limite, et si nous voulons à tout prix trouver une raison, le froid pourrait être l'une des causes ce cette défection. Ou bien, autre explication plausible, le public s'est réservé pour LES BRONZES 3 AMIS POUR LA VIE dont les premiers chiffres sont excellents (537 882 1er jour France). Arrêtons les explications à la 'mord-moi-le-top-hebdo'. Quoiqu'il en soit, cette semaine, c'est une nouveauté qui prend le contrôle, MUNICH dont le démarrage aurait pu, sur le papier, être plus conséquent. Second, mais meilleure moyenne par copie de la semaine, JE VOUS TROUVE TRES BEAU confirme ses velléités à atteindre, voir dépasser, les 2 millions d'entrées. Enfin une autre nouveauté, LA VERITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE complète le podium.

LE MONT SPIEL
L'impressionnante filmographie de Steven Spielberg peut être divisée en plusieurs catégories : Master of Entertainment, Master of thriller, Master of Comedy et Master of Histoire/Polémique... Au sein de cette dernière catégorie, nous pouvons y distinguer IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN(4 137 969), LA LISTE DE SCHINDLER (2 669 900) et EMPIRE DU SOLEIL (1 329 673). Ces trois titres sont rejoints cette semaine par MUNICH (425 873) qui devrait trouver son salut entre 1 et 1,3 millions d'entrées. Sa moyenne par copie (deuxième de la semaine avec 955 spectateurs) traduit une légère déception. Il est vrai sa durée (2h45) est handicapante. Mais son casting et le déroulement d'une partie du tournage en France sont autant d'atouts qui laissaient espérer une moyenne par copie supérieur à 1000 spectateurs.
GRAND MERE
Il n'y a pas que Pixar et Dreamworks qui savent faire du bon caf... dessin animé en 3D. LA VERITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE, sans véritablement casser la baraque (240 021 entrées sur 410 copies et un salut au dessus des 700 000), s'invite dans le concert des films 3D aux côtés des grands studios US. Déjà, ces deux dernières années, VAILLANT PIGEON DE COMBAT ! (1 150 565) et POLLUX LE MANEGE ENCHANTE (905 102) nous faisaient découvrir le savoir faire des européens en la matière. A l'heure où Disney dépense des millions pour contrôler Pixar, il est toujours apaisant de voir que les " petits " savent également ameuter les enfants dans les salles. Les vacances devraient d'ailleurs l'aider à stabiliser ses entrées malgré l'arrivée en force de BAMBI 2. En revanche, elles arriveront trop tard pour POMPOKO (- 43% cette semaine).
1 SEMAINE / 1 DISTRIB

ou comment revenir sur le line-up 2006 d'un distributeur en verve pendant la semaine

Et le ménestrel est ... UIP (MUNICH) ! Deuxième l'année dernière après un coude à coude haletant avec Warner Bros., le Poulidor de la distribution (2éme en 2001, 2003, 2004 et 2005) espère bien, pour sa dernière année, terminer sur la première marche du podium. Pour cela, il pourra compter sur un line up alléchant comprenant trois titres Paramount (MISSION : IMPOSSIBLE 3, WORLD TRADE CENTER et MIAMI VICE) mais aussi NOS VOISINS, LES HOMMES (Dreamworks) et THE FAST AND THE FURIOUS 3 (Universal) ou encore ZIDANE, UN PORTRAIT DU XXIEME SIECLE qui ravira notre chauvinisme footballistique.
EN BLOCK
LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN ne perd que 18% de spectateurs. Son statut de favori aux Oscars grâce à ses 8 nominations lui permettra, c'est une certitude, de dépasser le million d'entrées.

Johnny Depp marque le pas. ROCHESTER LE DERNIER DES LIBERTINS, avec seulement 44 086 entrées, ne fera pas beaucoup de rencontres coquines au sein du top hebdo. Sa carrière devrait, en effet, être fugace.

LORD OF WAR a dépassé le million d'entrée (1 090 379). Une réussite pour SND qui montre de belles velléités et sera à coup sûr l'un des distributeurs phares de cette année.

UN TICKET POUR L'ESPACE a gagné son ticket pour l'enfer. Il perd 45% en seconde semaine. Tout ne peut pas être rose pour Gaumont Columbia Tristar Films qui savoure par ailleurs l'étonnant succès de JE VOUS TROUVE TRES BEAU (1 348 201 spectateurs cumulés et meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine : 982).
CUISINE ET INDEPENDANT
BIENVENUE EN AFRIQUE confirme l'intérêt des spectateurs pour la cause africaine (LE CAUCHEMAR DE DARWIN, LORD OF WAR, THE CONSTANT GARDENER) et affiche la meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine (1 023).

VERS LE SUD démarre mollement (48 171 entrées et une moyenne de 518 spectateurs par copie) mais sûrement. Il devrait se maintenir et dépasser les 100 000 entrées malgré un sujet peu vendeur.

THE KING n'a pas à rougir de son démarrage. Avec 23 662 entrées, il fait moyenne par copie égale (526) voir meilleure que des titres plus porteurs (VERS LE SUD, LA VERITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE ...) mais qui n'ont pas Gael Garcia Bernal sur leur affiche.

C'EST PAS TOUT A FAIT LA VIE DONT J'AVAIS REVE mérite que nous nous arrêtions sur sa belle seconde semaine et sa progression de 14% par rapport à la semaine précédente, et ce d'autant que le film vaut le détour.

UN JOUR EN SEPTEMBRE n'aura pas réellement profité de l'effet MUNICH puisque sa moyenne par copie n'est que de 330 spectateurs. Il cumul 4 293 entrées.

GOOD NIGHT, AND GOOD LUCK. vient de surpasser les brillantes 340 395 entrées de CONFESSIONS D'UN HOMME DANGEREUX. A ce rythme, George Clooney devrait rejoindre très rapidement le "Club des Réalisateurs Américain Qui Seront Toujours Accueilli A Bras Ouverts Par Notre Top Hebdo National", le CRAQetc ...

Florestan La Torre, le 02/02/2006, pour www.cbo-boxoffice.com

Publié dans Box Office

Commenter cet article