«Spielberg ouvre la porte au débat»

Publié le par David CASTEL

Mathieu Amalric
Mercredi 25 janvier 2006
 
 
 
Acteur et cinéaste, joue le rôle d’un informateur dans Munich.



Ça fait quel effet de tourner avec Spielberg ?

La veille, j’étais si mort de trouille qu’un furoncle a poussé sur ma joue. Il a fallu le maquiller en grain de beauté. Mais dès que je lui ai parlé, sa chaleur et sa gentillesse m’ont rassuré...

Que retenez-vous de cette expérience ?

J’ai découvert que, contrairement à ce que j’imaginais, l’argent peut être synonyme de liberté. Spielberg fait construire ses décors de façon à pouvoir choisir ses angles de prises de vue au moment du tournage. Il tourne à l’instinct ce que j’aurais cru impossible quand on gère une équipe de 400 techniciens.

Vous l’admirez semble-t-il...

Oui. S’il n’était intéressé que par le profit, Spielberg n’aurait jamais réalisé Munich. Au moins a-t-il eu le courage d’éviter le manichéisme, et d’ouvrir la porte au débat sur la violence.
 

liens promotionnels

 


 

Les autres articles

 
- «Munich», onde de choc du terrorisme
   Un film d’espionnage puissant, original, fondé sur une histoire vraie. Sous le nom de code « Colère de Dieu », des agents secrets israéliens du Mossad sont chargés de traquer les terroristes palestiniens du groupe Septembre noir, responsables de la prise d’otages sanglante des Jeux olympiques de 1972 et de les éliminer le plus discrètement possible.

- Entretien avec Charlotte Rampling
   Comment voyez-vous les femmes de Vers le Sud ? Ce sont des solitaires qui ont besoin de prendre un amant pour supporter la froideur du quotidien. Chacun trouve son compte dans cette relation.

- les autres films
   La Véritable Histoire du Petit Chaperon rouge de Todd Edwards (1 h 20) Le conte de Charles Perrault prend une sacrée cure de jouvence dans ce film d’animation délirant.

- Les ennemis d’hier unanimes contre le film
   Steven Spielberg et ses producteurs ont demandé conseil à des spécialistes de la question du Proche-Orient. Ces précautions n’ont pas empêché le film de subir les foudres tant du côté israélien que palestinien.

- 5 septembre 1972
   Les Jeux olympiques d’été se déroulent à Munich. 4 h 30 Un commando palestinien s’introduit dans le Village olympique, tue deux athlètes israéliens et en retient neuf autres en otage.

Publié dans Critiques film France

Commenter cet article