Les fantômes de Munich

Publié le par David CASTEL


 

L'Express du 19/01/2006
Israël


par Benjamin Barthe

Le film sur la traque du commando palestinien des JO de 1972 entraîne une polémique. Et la riposte de Spielberg

  © K.Ballard/TM & Dreamworks LLC
/Universal Studios

Legende
   
Les Israéliens ne l'ont pas vu, mais beaucoup d'entre eux savent déjà quoi en penser. Avant même sa sortie sur les écrans, prévue pour le 26 janvier, le film de Steven Spielberg Munich, consacré à la traque du commando palestinien responsable de la mort de onze athlètes israéliens aux Jeux olympiques de septembre 1972, a alimenté une polémique à la mesure de la notoriété de son réalisateur.

Le consul israélien à Los Angeles, Ehud Danoch, a ouvert la charge dès la mi-novembre. Selon lui, le film établirait une «équivalence morale incorrecte» entre les terroristes et leurs poursuivants: l'intrigue fait la part belle aux cas de conscience des agents du Mossad, les services secrets israéliens, et offre à l'une de leurs cibles un monologue en forme de plaidoyer. Plusieurs juifs américains néoconservateurs ont émis un jugement semblable, ulcérés par le fait que l'auteur de La Liste de Schindler semble égratigner le credo antiterroriste en vigueur aux Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre et inquiets à l'idée que ce relativisme puisse s'insinuer en Israël.

Pour ramener son long-métrage à sa juste place, celle d'un «thriller historique», Spielberg a embauché début décembre l'as israélien des relations publiques, Eyal Arad. L'homme qui orchestra dans les médias le retrait de Gaza pour Ariel Sharon a même organisé une projection privée en Israël à l'intention de deux des veuves des athlètes assassinés. «Les Palestiniens n'ont qu'une seule séquence favorable», a déclaré l'une d'elles, ravie, à la sortie de la salle.

De Damas, où il coule une retraite tranquille, Abou Daoud, l'un des cerveaux de la prise d'otages, a confié son dépit à l'agence Reuters. Car, selon lui, personne n'a prévu une avant-première pour les familles de la dizaine de Palestiniens abattus lors de cette sale guerre de l'ombre...

Munich sera distribué en France le 24 janvier.

Publié dans Critiques film France

Commenter cet article