Marie-Josée Croze fait ses débuts au théâtre à Paris

Publié le par David CASTEL


Après avoir beaucoup tourné en France depuis Les Invasions barbares et sa Palme d'interprétation à Cannes en 2003, Marie-Josée Croze a fait ses débuts sur les planches du prestigieux Théâtre de l'Athénée dans Requiem pour une nonne, une pièce Albert Camus d'après le roman William Faulkner, dans une mise en scène du réputé Jacques Lasalle.Dans cette saga où il est question de rachat et de pardon, Marie-Josée Croze incarne Temple Drake, un personnage tiré de Sanctuaire, le magnifique roman de Faulkner. Marie-Josée Croze enchaîne les films (huit au total) depuis sa consécration à Cannes. Elle vient de participer au tournage de Munich, le nouveau Spielberg, tout en travaillant sur Ne le dis à personne, de Guillaume Canet, avec François Cluzet, Nathalie Baye et Kristin Scott-Thomas. Au cours des prochains mois, on la retrouvera par ailleurs sur les écrans français dans Jacquou le croquant, de Laurent Boutonnat, et Les Oiseaux du ciel, un film d'Éliane de Latour, ce qui l'a obligé à refuser un rôle dans Match Point, le nouveau Woody Allen.
 
 
La comédienne Marie-Josée Croze fait ses débuts au théâtre à ParisOctober 5, 2005
Par Michel Dolbec
ADVERTISEMENT
 
PARIS (PC) - Après avoir enchaîné les tournages en France depuis "Les Invasions barbares " et sa Palme d'interprétation à Cannes, en 2003, Marie-Josée Croze fait ses débuts au théâtre.
Depuis la semaine dernière et pour un mois, la comédienne joue "Requiem pour une nonne", d'Albert Camus, d'après William Faulkner, au prestigieux Théâtre de l'Athénée. Le réputé Jacques Lassalle signe la mise en scène de cette pièce, présentée comme une rareté, mais qui a connu un grand succès lors de sa création en 1956.
Dans le magazine Figaro Madame, Mlle Croze parle cette semaine de ce nouveau défi, en rappelant qu'au départ, elle voulait être comédienne de théâtre. Elle relate aussi sa rencontre avec Jacques Lasalle, avec qui le courant serait passé presque instantanément.
"Je l'ai prévenu de mon inexpérience, a-t-elle raconté. Il a demandé qu'on fasse une séance de travail. Il m'a dit: 'Je sais que je peux travailler avec quelqu'un quand je peux compléter ses phrases et quand il peut compléter les miennes'."
Dans "Requiem pour une nonne", saga sur le rachat et le pardon, Marie-Josée Croze est Temple Drake, un personnage tiré de "Sanctuaire", le magnifique roman de Faulkner.
Complètement installée à Paris, maintenant qu'elle en a fini avec sa "période nomade", Marie-Josée Croze enchaîne les films (huit au total) depuis sa consécration cannoise. Elle vient de prendre part au tournage de "Munich", le nouveau Spielberg, tout en travaillant sur "Ne le dis à personne", de Guillaume Canet, avec François Cluzet, Nathalie Baye et Kristin Scott-Thomas.
Au cours des prochains moins, on la retrouvera par ailleurs sur les écrans français dans "Jacquou le croquant", de Laurent Boutonnat, et "Les Oiseaux du ciel", d'Éliane de Latour, pour qui elle a refusé de faire "Match Point", de Woody Allen.
"Je ne suis pas boulimique de travail et je peux très bien ne rien faire, a-t-elle dit à Madame Figaro. Mais il se trouve que j'ai eu la chance que des gens avec qui je me sens bien me proposent des films. Et puis, je pense que tous les rôles sont intéressants: de mon point de vue, il n'y a pas de rôle génial ni de rôle banal. La seule chose qui puisse me gêner, c'est de refaire quelque chose que j'ai déjà joué. Il faut savoir se diversifier."

Publié dans Promo du film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article