bande annonce 1

Publié le par David CASTEL

    C'est désormais officiel, Steven Spielberg a complètement bouclé son nouveau film, Munich. Et mieux encore, les premières informations provenant des chanceux à l'avoir vu confortent notre pressentiment qu'il s'agira là d'un très grand film.

Munich prend comme point de départ les attentats en 1972 aux Jeux Olympiques de Munich, où toute l'équipe sportive israélienne fût assassinée par un groupe terroriste palestinien dont les membres se donnèrent eux-mêmes le nom de "Black September". Suite à cette tragédie, le service secret israélien forma un groupe de cinq hommes, chargés de venger la mort de leurs compatriotes en tuant les responsables.

Peu d'informations avaient finalement échappé à ce jour sur le contenu et le ton exact du film. Certes la récente bande-annonce (magnifique) dévoile une atmosphère bien sombre et une histoire fuyant de loin le manichéisme à éviter sur ce genre de thème. Le Time Magazine sorti hier dans les kiosques publie en exclusivité mondiale la première critique du film, et surtout un bon nombre de pistes pour mieux savoir à quoi s'attendre.

Tout d'abord, Spielberg a porté un soin tout particulier à la frontière entre la réalité et la fiction : le dossier étant encore classé top-secret, la vérité sur ces évènements n'est évidemment pas connue en détail. Seule certitude : vengeance il y a eu, et le membre principal du groupe - qui a inspiré le personnage d'Eric Bana - a accepté de rencontrer Spielberg et son scénariste pour témoigner en gardant son anonymat. L'inscription "Basé sur des faits réels" débute ainsi le film, dont les faits s'inspireront de la réalité, mais les relations entre les personnages seront purement fictives. De là, Spielberg semblerait avoir pris à contre-pied tous les détracteurs criant qu'un réalisateur pro-Israël (il est de confession juive) ne pourrait traiter du sujet objectivement.



   "Je suis toujours en faveur d'un Israël répondant durement lorsqu'il est menacé. Mais en même temps, une contre-attaque à une attaque ne résout pas grand-chose. Elle engendre juste un cercle vicieux. Durant des décennies dans cette région du monde nous nous sommes enfoncés dans un bourbier en faisant payer le sang par le sang. Où cela mène ? Comment l'arrêter ?" déclare-t-il au Time Magazine.
Fuyant au maximum la publicité et prenant un maximum de précautions, en s'entourant d'une équipe de fidèles et en ne livrant qu'une partie du script à certains acteurs, le but de Steven Spielberg était de livrer un thriller haletant, un film de vengeance, mais également une plongée dans l'âme de ces cinq hommes qui de meurtre en meurtre se sentaient de moins en moins humains.

Ayant énormément hésité avant de se lancer dans le projet Munich, tout d'abord à cause du sujet qu'il ne se sentait pas capable de bien porter à l'écran, puis après les attentats du 11 Septembre 2001 où il ne voulait pas paraître opportuniste, Spielberg a finalement trouvé en son scénariste Tony Kushner la solution idéale. Travaillant de très près avec lui sur l'adaptation du livre Vengeance de George Jonas (paru en 1998), il décida en constatant sa maîtrise du sujet de lui donner une place de choix sur le tournage. Contrairement à bon nombre de productions américaines, le scénariste était omni-présent sur le plateau, prenant les rennes de la direction d'acteurs lors des scènes de dialogues, et laissant à 100% à Spielberg les scènes d'action. On pourrait donc presque parler avec Munich d'une co-réalisation tellement les deux hommes ont collaboré.

Munich commence donc à livrer ses secrets, et fait indéniablement de plus en plus envie. Prévu le 23 Décembre au cinéma aux Etats-Unis et le 25 Janvier 2006 en France, ce film s'impose tout simplement comme le plus attendu du début de la prochaine année cinéma...

Pour en savoir encore plus sur le sujet, découvrir tous les détails de Munich, sa première critique (qui accomplit l'exploit de ne révéler aucun élément de l'histoire du film), un long article sur les J.O. de 1972, et une riche interview exclusive de Steven Spielberg, il ne nous reste plus qu'à vous conseiller de lire le Time Magazine paru cette semaine...

En attendant, retrouvez la splendide bande-annonce. [p1] [p2]

Publié dans Fabrication du Film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article