Paris a été le décor de 100 longs métrages

Publié le par David CASTEL


En 2005
Paris a été le décor de 100 longs métrages
Associated Press (AP) 


 
Cent longs métrages ont été tournés dans la capitale française en 2005, selon un communiqué publié lundi par la municipalité.

Onze films étrangers, dont quatre américains, ont pris Paris comme toile de fond. Parmi eux, bien sûr, le Da Vinci Code de Ron Howard, adaptation du roman à succès de Dan Brown, mais aussi Marie-Antoinette de Sofia Coppola et Munich de Steven Spielberg.

Les frères Coen et Gus Van Sant font partie de la vingtaine de réalisateurs qui signent Paris je t'aime, un film collectif présentant les 20 arrondissements, attendu courant 2006.

Également tournés dans la capitale, Olé de Florence Quentin et Angel-A de Luc Besson sont déjà sortis sur les écrans fin 2005. Devraient suivre cette année L'ivresse du pouvoir de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert et François Berléand, La doublure de Francis Veber avec Daniel Auteuil et Gad Elmaleh, Ne le dis à personne de Guillaume Canet avec François Cluzet et André Dussollier et Truands de Frédéric Schoendoerffer avec Benoît Magimel et Béatrice Dalle.

Pour leur premier passage derrière la caméra, trois comédiens ont choisi de situer au moins une partie de leur intrigue à Paris: Richard Bohringer y a tourné C'est beau une ville la nuit, Dany Boon La Maison du bonheur et Jean-Pierre Darroussin Pressentiment.

Le nombre de longs métrages tournés à Paris a fortement augmenté depuis 1995 et oscille depuis 2000 entre 92 et 104 par an.

D'après la mairie de Paris, plus de 660 tournages ont eu lieu dans la capitale en 2005 dont 150 fictions pour la télévision (PJ, Julie Lescaut, Engrenages), 100 longs métrages, 100 films publicitaires, 96 films d'école, 90 courts métrages, 70 photographies publicitaires et 54 documentaires. Paris accueille «dix tournages en moyenne chaque jour», se félicite la municipalité.

Publié dans Fabrication du Film

Commenter cet article